Temple de Zeus Vallée des Temples Agrigento

Le Temple de Zeus (Jupiter) Olympien

Vallée des Temples, Agrigento

 

 

 

Reconstitution par Giuseppe Di Giovanni

 

 

Temple de Zeus (Jupiter) Olympien

Les agrigentins, après la splendide victoire remportée sur les Carthaginois à Himère (480-479), construisirent, selon la tradition greque, en remerciement à Zeus, un monument de victoire qui, pour ses proportions, était l'un des plus grandiose de l'antiquité.

Le temple était un édifice essentiellement dorique. Le seul à avoir une forme pseudo-périptère, c'est à dire non pas entouré de colonnes libres, mais de demi-colonnes, 7 sur les cotés courts et 14 sur les cotés longs qui scindaient le développement d'un mur continu à intervalles réguliers. Ces demi colonnes prenaient la forme de pilastres quadrangulaires à l'interieur. L'immense base rectangulaire que l'on atteignait au moyen de cinque marches, était tournée vers l'orient et mesurait 113,20 m. de long sur 56 m. de large. Elle formait un double carré qui occupait une superficie de 6,407 mètres carré, presque les dimensions d'un terrain de football qui pouvait acceuillir jusque 42.000 spectateurs.

Chaque intercolonne, trop vaste, était occupée par des Télamons ou Atlantes, gigantesques figures masculines haute 7,61 m.

Selon l'historien Tommaso Fazello, à qui on doit la découverte du temple, les derniers blocs s'écoulèrent le 9 décembre 1401.